Si le barrage d’Arzal est l’ouvrage « phare » de l’IAV, quelques ouvrages annexes mais néanmoins importants sont également gérés par l’Institution.

 

Le pont de Cran

Cet ouvrage qui traverse la Vilaine au niveau du village de Cran, fait la jonction entre les communes de Saint Dolay et Rieux et a été mis en service en 1964. Il est composé d’une travée fixe en béton armé de 125 mètres et d’une travée mobile métallique de 23 mètres, permettant le passage des bateaux.

 

 

Le vannage de l’Isac

Implanté sur la partie aval du cours d’eau, il permet de gérer les niveaux sur près de 250 ha de marais entre Guenrouet et la confluence avec la Vilaine. Le règlement d’eau, débattu chaque année en comité de gestion, vise à maintenir des niveaux élevés sur les marais en hiver pour la reproduction du brochet, et plus bas en été pour préserver l’activité agricole.

 

Le vannage du Trevelo

Situé au niveau du port de Foleux entre Béganne et Péaule, il contrôle près de 300 ha de marais situés sur la partie aval du Trevelo, à l’amont immédiat de la confluence avec la Vilaine. Les objectifs de gestion sont analogues à ceux de l’Isac : niveaux bas en été pour favoriser les pratiques agricoles extensives, plus hauts l’hiver pour maintenir les équilibres biologiques et hydrauliques.

 Vannage de Trévelo
Vannage de Trévelo
Vannage de l'Isac
Vannage de l'Isac
Aller au haut