Le Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux du bassin de la Vilaine (SAGE Vilaine) traduit la volonté de la Commission Locale de l’Eau (CLE) de stopper l’érosion du bocage. Les dispositions – notamment les dispositions 105 et 106 – visent à inventorier et protéger le bocage dans les documents d’urbanisme et à créer, à l’échelle communale, un espace de dialogue et de négociation avec les propriétaires et exploitants. L’intérêt est de pouvoir étudier, à l’échelle locale, les mesures qui doivent être prises pour faire évoluer le bocage existant et améliorer la limitation du ruissellement et de l’érosion des sols.

 

L’Institution d’Aménagement de la Vilaine a été officiellement transformée en syndicat mixte EPTB Vilaine le 12 octobre 2017. 

Il s’agit d’une première étape dans l’évolution statutaire de l’EPTB Vilaine en attendant son ouverture à de nouveaux membres : Région, EPCI, structures eau potable.

 

Le jeudi 9 mars 2017, en présence des élus, partenaires et entreprises a eu lieu la cérémonie de la première pierre des travaux de restructuration de l’usine de Férel. A cette occasion Mme Solène Michenot, Présidente de l’IAV, a dévoilé le nouveau nom de l’usine qui s’appellera désormais Usine d’Eau Potable Interdépartementale de Vilaine Atlantique.

L’opération globale va s’étaler sur 7 ans. Les travaux en cours concernent la tranche ferme : construction d’un double étage décantation/réacteur au charbon actif en poudre en amont des filtres à sable et aménagement de la filière de traitement des boues. Ils s’achèveront en 2020.

 

Après la vanne N°5 en 2016, la vanne N°1 du barrage d’Arzal va faire l’objet d’une révision lourde en 2017 : désamiantage, décapage et remise en peinture, changement à neuf des joints et de nombreuses pièces électromécaniques, révision des vérins…

Le chantier démarrera au mois d’avril, pour une remise en service au mois d’octobre.

Aller au haut